Gigot d’agneau croustillant au miel (Pâques)

Gigot d’agneau croustillant au miel
pour 6 personnes :

  • Préparation : 10 mn
  • Cuisson : 50 mn
  • Repos : 4h
  • Temps total : 5h

  • 1.5 kg de gigot d’agneau
  • 10 cuillères à soupe de miel liquide
  • 3 cuillères à café de curry
  • 6 cuillères à soupe de jus de citron
  • 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 6 pommes de terre
  • Sel, poivre
Recette « Gigot d’agneau croustillant au miel » proposée par Miss Magic

  • Essuyer soigneusement le gigot avec du papier absorbant et à l’aide d’un couteau bien effilé, pratiquer des incisions d’environ 2 cm dans sa partie supérieure.
  • Dans un récipient, mélanger le miel avec le curry, le jus de citron, un peu de poivre et l’huile. A l’aide d’un pinceau en silicone, badigeonner le gigot avec ce mélange, puis le poser dans un plat creux. Arroser le gigot avec le reste de la préparation. Veiller à ce qu’il soit bien imprégné. Filmer avec du film alimentaire et laisser mariner, au réfrigérateur, pendant 4 heures environ.
  • Préchauffer le four à 240°c (thermostat 7-8). Mettre le gigot dans un plat allant au four et enfourner pour 10 minutes. Baisser la température du four à 200°c (thermostat 6-7) et continuer la cuisson pendant 30 minutes.
  • Laver, éplucher et couper les pommes de terre en rondelles. Les mettre au fond du plat et bien entourer le gigot, assaisonner. Laisser au four encore une bonne vingtaine de minutes.
  • Enduire le gigot plusieurs fois en cours de cuisson avec le mélange à base de miel (jus de cuisson), en insistant sur les parties creuses. Piquer les pommes de terre pour vérifier leur cuisson. Elles peuvent être arrosées également de temps en temps.
  • Servir accompagné d’haricots verts et de tomates badigeonnées d’un mélange à base d’huile d’olive, de thym, d’ail, de sel et de poivre et cuites au four.
Les astuces de miss magic

Gigot d’agneau croustillant au miel : Oubliez le traditionnel gigot cuisiné avec de l’ail ! Voici une recette aux saveurs d’orient qui fond littéralement dans la bouche : la viande reste tendre et juteuse, les pommes de terre sont moelleuses et sucrées. Vous pouvez aussi réaliser cette recette sans pomme de terre et faire à part des pommes de terre sautées, des pommes duchesse ou encore un gratin dauphinois.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>